LE THEATRE DE LA LUCIOLE

 
 

Bienvenue sur le site du théâtre de la Luciole

Né le12 septembre 1954, Jean-Marie Combelles sort 20 ans plus tard de l'Ecole Normale de cette ville pour débuter sa profession d'instituteur.

En 1986 et 1987, il travaille à mi-temps pour suivre les cours du Théâtre Studio dirigé par René Gouzenne (interprétation, clown avec le bataclown, acrobatie, expression corporelle).

Il complète sa formation par de nombreux stages de théâtre, clown, comedia del arte, théâtre... avec Miguel De Muynck, Georges Bonnaud, Hervé Laudières, Jean-Bernard Bonnange, Patrick Pezin, Jean-Pierre Tailhade entre autres.

En 1988 il crée le "Théâtre de la Luciole" et produit son premier spectacle : "Ce n'est qu'un début" avec des textes

de Bedos, Cavana,  Desproges, Dubillard,  Métayer, Sol et Combelles.

Il reprend les mêmes auteurs en 1989 pour "Plaisirs d'humour".

En 1990 il crée un spectacle pour enfants : "Drôles d'histoires".

En 1992, il reprend quelques textes de Sol pour son nouveau spectacle "L'univers est dans la pomme".

En 1994, il monte "Thomas B" de Jacques Kraemer mis en scène par Jean-Claude Mauco.

En 1997 c'est le "rire de David" de Victor Haïm avec Christine Roulendes mis en scène par Richard Massoutier.

En 1999 : création de sa première pièce “la première” avec la collaboration artistique d'Alain Cornuet. (Prix JeanTardieu 2000)

En 2004 : avec « Ze Bestoffle » il reprend quelques uns des textes déjà joués.

En 2006 :  «Petits crimes conjugaux»  d’Eric Emmanuel Schmitt avec Christine Roulendes mise en scène  de

Jean-Claude Mauco.

En 2007 : création de “Merci” de Daniel Pennac, mise en scène d’Alain Cornuet.

En 2010 : «In vino veritas» avec Béatrice Fauré et la collaboration artistique de Jean-Claude Mauco

En 2010 : «Chocolat Piment» de Christine Révéro avec la compagnie théâtrale du Fil à plomb mise en scène de Laurent Deville

En 2011 : «Toc Toc» de Laurent Baffie mise en scène de Gérard Pinter

En 2011 : il met en scène et interprète sa deuxième pièce : «Riens du tout».

En 2012 : Mise en scène et interprétation de « de la fuite dans les idées » sur des textes de Sol.

En 2013 : « un simple froncement de sourcil » de Ged Marlon avec la compagnie du Périscope

En 2014 : Mise en scène et interprétation de «En bref»

En 2015 : adaptation mise en scène et interprétation avec Brice Pomès de « Le fil à retordre » de Claude Bourgeyx, spectacle jeune public

En 2017 : interprète «le journal d’un corps» adapté du roman de Daniel Pennac et mis en scène par Catherine Vaniscotte avec laquelle il adapte, met en scène et interprète «La mastication des morts» de Patrick Kermann.

En 2018 : création de «la première 20 ans après» reprise actualisée de «La première» créée 20 ans plus tôt.


Durant tout ce temps, il alterne les créations du théâtre de la Luciole et les créations de troupes de la région : "Clérembard" de Marcel Aymé avec le strapontin de Verfeil, "Radio Trémolo", un spectacle de théâtre clown avec le "Théâtre en bull"  de Toulouse,  mis en scène par Jean-Bernard Bonnange, "En attendant Molière" avec l'Agora de Lavaur, "Mais n'te promène donc pas toute nue" de Feydeau avec le théâtre de la Croix Blanche d'Albi, "Monsieur Chasse" de Feydeau avec Futurs Antérieurs de Lavaur et avec "le dégorgeoir" une compagnie de danse "intranquilité" (inspiré de Pessoa), "double jeu",   "Reset".

Il joue également au cinéma dans "histoire de dix" de Charles-Antoine Rocheboeuf en 1997, dans "La beauté du monde" de Yves Caumon en 1998 et dans "Ce vieux rêve qui bouge" d'Alain Guiraudie en 2000, film qui obtient le

prix Jean Vigo en 2001, en 2002 dans "Pas de repos pour les braves" d'Alain Guiraudie,  en 2003 dans

"Au fil de l’eau" avec l’école supérieure d’audio visuel  et en 2004 dans "Cache-cache" d'Yves Caumon sélectionné

à Cannes en 2005 (quinzaine des réalisateurs).  En 2009 «Le fils à Jo» de Philippe Guillard.

 

Théâtre de la LUCIOLE

1530 route de Saint Sulpice

81 800 COUFFOULEUX

Tel :

05 63 40 68 66

06 88 24 57 06

Le journal d’un corps

De la fuite dans les idées

Le fil à retordre

Des extraits de

«de la fuite dans les idées»



Des extraits du «Fil à retordre»

 
 
 

La première 20 ans après ! ?